Skip to content

Coexister : le retour du Je(u)di

16 septembre 2011

D’accord, je cède à la facilité avec ce titre. Fatigue de fin de semaine…
…Et puis, « Dieu est humour », les membres de l’association dont je vais vous parler me pardonneront donc -enfin, je l’espère- cette grosse ficelle.
De toute façon, c’est d’leur fôôôte, y zont déjà trouvé les meilleurs slogans.
*smiley du gars qui boude* (à consulter sur notre forum)

Assumant ma métaphore cinématographique, je commence donc par une Menace Fantôme… issue de la planète Mars(eille).

25 août 2009 : on nous promet le plus grand apéritif du monde place Bergamon. Face à une telle outrecuidance, cet apéro va subir l’Attaque des Clones : grâce à une nouvelle arme, Facebook, Nantes, en comptabilisant 3000 personnes, va battre le record marseillais de 2200. Rennes va ensuite monter la barre à 4000. La rivalité des deux capitales bretonnes ne pouvait s’arrêter là : Nantes, rejouant l’inter-Bretagne, monte à plus de 9000… Mais cette Revanche des Sith laisse un goût particulièrement amer : un jeune homme va en effet se tuer accidentellement. Justifiant a posteriori les inquiétudes exprimées par beaucoup. On cherche des responsables, le Préfet de police de Paris interdit l’apéro parisien

Pendant que certains répliquent en appelant à l’organisation « d’orgies romaines Facebook », le côté obscur de la Force va nous proposer son remake de l’Empire contre-attaque : un appel du 18 juin (!) est lancé pour un « apéro saucisson-pinard à la Goutte d’Or » « parce que la rue Myrha et d’autres artères du quartier sont occupées, particulièrement le vendredi, par des adversaires résolus de nos vins de terroir et de nos produits charcutiers ». Initiative qui ne manqua pas de susciter contre-manifestations et émules… Avant d’être reconduite sous une autre forme le 18 juin 2011.

Arrive la période estivale… Et pour les jeunes catholiques, les JMJ de Madrid.
Pour les jeunes catholiques seulement ?
Non, car les membres d’une association judéo-islamo-chrétienne, Coexister, vont y aller également. Avec le père C. Roucou du SRI, des jeunes des trois religions se lancent, ensemble, dans l’aventure.
*smiley du gars qui fait bonjour à Christophe s’il trouve le temps de me lire*

L’idée venait des juifs et musulmans de l’association ; une idée un peu folle, car il fallait concilier ce voyage avec les exigences du Ramadan ou de Shabbat… Et si certains pèlerins s’exclament « Coexister, aujourd’hui, tu rêves ? » face à ce petit groupe, eux y croient. Même lorsqu’il débattent dans le parc Retiro sur ce sujet si souvent polémique : « Croyons-nous dans le même Dieu ? »

L’appel du 18… août. Un jeudi, déjà ^^

Nos jeunes padawans sont revenus en France. Et, fidèles à leur sens du concret, et à leur manifeste de la «coexistence active», voilà que nous assistons à mon fameux Retour du Je(u)di (c’est mon titre, j’assume).

« Les chrétiens ont leur dimanche, les juifs ont leur samedi, les musulmans ont leur vendredi, Coexister a son jeudi » nous dit leur brochure de présentation. Et, bien entendu, les Jeudis de Coexister, c’est aussi un événement Facebook.

Un esprit chagrin pourrait gloser sur le fait qu’il existe déjà sur Paris des apéros du Jeudi ; qu’on me permette cependant de préférer à « l’afterwork tendance » cette promesse d’un repas partagé dans un réel esprit de fraternité et de rencontre de l’autre… « Sans saucisson, sans pinard, un repas pour tous ! » selon la promesse faite par Coexister dans son tract.

Les aficionados auront noté l’absence de l’épisode IV : le Nouvel Espoir. Mais j’ai décidé ce soir de réviser l’ordre de la deuxième trilogie. Cet espoir, je le place à la fin de ma série avec cette question : à quand le plus gros Jeudi de Coexister du monde sur la Canebière ?

Heureux les doux : ils auront la terre en partage
(Mt V, 4)

par Ren’

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. SARDINEALHUILE permalink
    2 novembre 2011 11:44

    Si votre motif est louable, un apéro sans saucisson et sans vin c’est déjà plus co exister, c’est se rallier !

    La co existence, ce n’est pas renoncer à ses propres pratiques pour faire entrer celles des autres. Co exister, c’est apprendre à vivre ensemble sans se pouiller les uns les autres au motif que les uns mangent du porc et les autres pas.

    • 3 novembre 2011 3:14

      Petite mise au point tout d’abord : inutile de me dire « votre motif » car aucun membre de Dialogue-Abraham ne fait partie de Coexister (même s’il est évident que nous soutenons leurs initiatives)

      Passons maintenant à votre remarque « un apéro sans saucisson et sans vin c’est déjà plus co exister, c’est se rallier »… Bien que n’étant pas membre de Coexister, je pense que le choix de leur slogan vise clairement à NE PAS se rallier… à l’apéro saucisson-pinard à la Goutte d’Or.

      « La co existence, ce n’est pas renoncer à ses propres pratiques pour faire entrer celles des autres » : parfaitement d’accord. Mais quelle est la pratique chrétienne ?

      Je vous propose une première anecdote sur mon blog perso : « L’affaire du vin »

      Je vous propose également de lire les textes chrétiens que j’avais réunis dans cet article sur le site du GFIC

      Enfin, j’en arrive à ma propre expérience de « coexistence » : chrétien marié avec une musulmane, je ne prépare jamais chez nous de repas à base de porc, car je ne veux pas que ma femme se trouve dans une situation où elle devrait aider nos jeunes enfants à en manger. En agissant ainsi, serais-je moins chrétien, me rallierais-je à l’Islam ? Non. Je ne fais que vivre ce que Paul nous dit : « Tout est permis » mais tout ne convient pas ; « tout est permis » mais tout n’édifie pas. Que nul ne cherche son propre intérêt, mais celui d’autrui (1 Cor X, 23-24)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :