Skip to content

Seule celle de Schindler est acceptable

28 septembre 2011

En ce mois de septembre, une actualité a secoué la communauté juive francophone à travers le monde : l’application pour iPhone intitulée Juif ou pas Juif ?  Son principe est des plus simples puisqu’il s’agit d’une liste de plus de 3000 personnalités juives classées selon leur domaine de compétence et repêchés ça et là sur Internet, au risque de publier des informations incorrectes. Cette application, qui peut à première vue sembler des plus anodines lorsqu’on la compare à l’ensemble du catalogue d’Apple qui regorge d’applications plus inutiles les unes que les autres (la seule ayant un réel intérêt étant Tom le chat), n’a pas tardé à faire parler d’elle, aussi bien dans la communauté qu’en dehors. Beaucoup y ont vu un relent des méthodes du IIIe Reich, certains se sont rappelés du pamphlet antisémite d’Édouard Drumont. Jonathan Hayoun, le président de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), constate pour sa part que cette application « véhicule des préjugés antisémites en construisant un fichier illicite ». Il est vrai que depuis plus d’un siècle, certains antisémites semblent prendre un réel plaisir à lister les Juifs ayant un certain pouvoir dans nos sociétés occidentales. Suite à ces nombreuses contestations, l’auteur de l’application, lui-même Juif, s’est vu obligé de se justifier en invoquant sa volonté de rendre la communauté fière de ses membres.

Néanmoins, j’aimerais profiter de cette tribune qui m’est donnée pour m’insurger contre tous ceux qui critiquent sans cesse cette application, ainsi que son auteur. Il n’est point besoin d’être antisémite pour constituer une liste de personnalités juives. Wikipédia s’en est très bien chargé: acteurs, convertis, musiciens, prix Nobel, etc. Or, qui oserait taxer Wikipédia et ses contributeurs d’antisémitisme ? Ce n’est rien de plus que de l’information à propos d’un groupe donné, tout comme il existe également sur cette encyclopédie en ligne des listes de chrétiens et de musulmans pour ne citer que ces deux communautés religieuses. Cependant, il est vrai que lorsque de telles pratiques touchent les Juifs, elles rappellent ce qui est -à mon sens- la pire heure de notre histoire. Je me permettrai donc de citer le propos que tenait l’un de mes anciens professeurs : « Aujourd’hui, il n’y a plus de listes de Juifs car celles-ci se terminent à l’entrée des wagons. » Néanmoins, quand une telle liste est créée, elle n’a pas nécessairement une optique antisémite. C’est la manière dont certains s’en serviront qui fera naître ou renforcera l’antisémitisme. De plus, depuis plusieurs années, il existe un site intitulé Jew or not Jew: Choosing the Chosen People qui propose, de manière humoristique, des listes de personnalités juives selon des critères parfois quelques peu éloignés de la Halakhah. A ma connaissance, personne n’a jamais été choqué de l’existence de ce site, bien qu’il soit ici nécessaire de reconnaître que l’histoire des États-Unis et de la France vis-à-vis de leur population juive respective est très différente. Néanmoins, qui sommes-nous pour juger que l’auteur de cette application n’avait pas sincèrement une bonne intention, outre l’aspect lucratif, en mettant celle-ci à disposition du grand public ? Devons-nous nécessairement chercher le nazillon qui sommeille en chacun d’entre nous dans une telle situation ? Est-ce que dès qu’une publication peut être considérée comme borderline, nous sommes obligés de crier immédiatement au loup ? En matière d’antisémitisme, il y a selon moi des combats bien plus importants à mener que celui-ci.

A l’heure actuelle, Apple a retiré cette application de son catalogue alors que la Licra cherche à ce qu’elle puisse être désinstallée à distance de tous les Smartphones sur lesquelles elle a été installée au cours des quelques semaines de sa disponibilité sur l’Apple Store. SOS Racisme cherche, quant à lui, à déposer une plainte contre l’auteur de l’application. Pourtant, plutôt que de remettre sans cesse en cause le bien-fondé de cette application et la bonne foi de son auteur, ne pourrions-nous pas en chercher le véritable sens ? Un honneur rendu à la communauté, sans doute. Personnellement, j’aimerais y voir -peut-être à tort- un appel à la venue du Messie.

En ces jours-là, dix hommes de toute langue, de toute nation, saisiront le pan de l’habit d’un seul Juif en disant : « Nous voulons aller avec vous, car nous avons entendu dire que Dieu est avec vous ! »

[Za VIII:23]

par Ahouva

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :