Skip to content

Le grand défi

14 novembre 2010

À l’instar de 500 millions de personnes de par le monde, je possède un compte Facebook, c’est-à-dire que je suis « active » sur le réseau social le plus populaire de ce début du XXIe siècle. Si je n’éprouve aucun plaisir à lire les derniers aléas de la vie monotone d’un « ami », j’apprécie par contre d’observer les dernières tendances, tout particulièrement en matière de Fan Pages.

Récemment, on m’a invitée à rejoindre Le grand défi : musulmans VS chrétiens VS juifs, côté Juifs. Ce concept d’opposition de groupes semble connaître un réel succès sur Facebook, notamment à travers les nombreux exemplaires Israël VS Palestine. Toujours est-il qu’au lieu de rejoindre cette Fan Page dont l’objet m’écœure, j’ai préféré lire une partie des commentaires postés par les quelques 3700 fans a priori juifs. A priori car seule une personne réellement naïve n’émettrait pas le moindre doute quant à l’appartenance religieuse des membres d’une telle communauté virtuelle. Ce qui est merveilleux avec ce genre de Fan Page, c’est qu’il n’y a aucune modération, ce qui m’a permis de constater qu’un joyeux relent nazillon s’était implanté à coups de « 88 » ou de « Sieg Heil ! », quand ce n’est pas une photographie d’Adolf Hitler, auquel est attribué le nom de Dieu, qui est postée. Les autres communautés religieuses du grand défi ne sont pas épargnées non plus puisqu’il est très simple de répondre « Muhammad est un pédophile » à « Adolphe Hitler tu les as tous raté » (avec les erreurs grammaticales et orthographiques d’origine mais sans les croix gammées car je ne sais pas les faire sous Word). Heureusement, certains se sont publiquement indignés de lire de tels propos mais ils ont, hélas, prêché dans le désert.

Après une bonne trentaine de commentaires, j’ai décidé de voir comment ça se passait du côté des chrétiens et des musulmans qui totalisent respectivement quelques 10 000 et 64 000 fans. Fan Pages plus actives, leurs initiateurs rappellent sans cesse que l’idée n’est pas de diviser les membres des trois monothéismes mais que le grand défi est à prendre au second degré. De tels rappels illustrent combien nous pouvons être naïfs au point d’oublier que l’anonymat relatif généré par Internet nous permet de cracher impunément notre haine sur tout un chacun. De chaque côté, la même haine d’autrui se crie sur le mur, amplifiée par le fait que les membres se sentent d’autant plus puissants qu’ils sont plus nombreux d’un côté que de l’autre. Je vous épargne les exemples, plus abjects les uns que les autres, en ne manquant pas de préciser qu’ici aussi, quelques-uns s’indignent de ce genre de pratique, en reprochant notamment à l’auteur de la Fan Page « musulmane » de ne pas être un musulman en argumentant que l’islam s’oppose à la haine.

Voilà donc où nous en sommes : non contents de pouvoir reprendre contact avec d’anciens camarades de classeet d’être tenus informés des activités de quelques institutions dont nous apprécions les initiatives, nous devions nécessairement tomber dans la démonstration de haine la plus basique. Sans doute n’avions-nous pas assez des groupes Fuck l’islam ou Fuck le judaïsme, c’est pourquoi sont apparues des Fan Pages basées sur le principe primaire de l’opposition de camps a priori ennemis. Fan Pages qui ne seront d’ailleurs jamais supprimées de Facebook, même si de nombreuses personnes les signalent, car elles partent a priori d’une sympathique initiative basée sur la compétition, une valeur souvent mal cultivée dans notre société. Pourtant, si quelqu’un voulait s’informer ou se rassurer sur l’importance démographique de sa communauté religieuse, il n’aurait qu’à consulter le site Adherents.com pour apprendre que le monde compte 2,1 milliards de chrétiens, 1,5 milliards de musulmans et 14 millions de Juifs, ce qui serait une démarche mature et sérieuse. Néanmoins, n’en demandons pas de trop aux masses qui, comme vous et moi l’avons d’ailleurs fait un jour ou l’autre, ont la tendance la plus naturelle qui soit de suivre aveuglément les autres sans se poser la moindre question.

Alors que le monde ploie sous de très nombreuses tensions, souvent générées par les religions, et que l’Occident pleure l’échec de la multiculturalité, les jeunes générations francophones – et ce ne sont certainement pas les seules – s’évertuent dans une guerre virtuelle qui a un curieux air de ressemblance avec le célèbre « C’est qui qui a la plus grosse ? » mais qui n’est rien de plus qu’un recensement d’adolescents et de jeunes adultes formatés et en manque de sensation. Ne reprochons pas à ceux d’entre les jeunes qui sont haineux envers les autres, ce n’est là qu’un énième échec de l’éducation auquel nous qui nous nous engageons chaque jour à notre échelle dans l’amitié et le dialogue interreligieux devons tenter de remédier autant que faire se peut.

Fasse Dieu que nous ne soyons jaloux de personne et que personne ne soit jaloux de nous.
[Talmud de Jérusalem, Brakhot 4]

par Ahouva


Publicités
9 commentaires leave one →
  1. 14 novembre 2010 11:29

    J’ai pour ma part résisté à la tentation de Facebook ; étant déjà accro aux blogs et forums, je pense être déjà suffisament nolife, et il ne faudrait pas que cette activité virtuelle vienne étouffer ma vie de famille…

    Ton article me fait penser aux propos que Benoît XVI aurait tenu hier selon l’AFP (je n’ai pour l’instant pas trouvé de source plus précise) : « Un grand nombre de jeunes (…) établissent des formes de communication qui n’augmentent par leur humanité mais risquent au contraire d’accroître un sentiment de solitude et de désorientation ». Ce constat l’amène à parler « d’urgence éducative ». En tant qu’enseignant, je ne peux qu’acquiescer.

    • Ahouva permalink
      14 novembre 2010 11:55

      Si je pouvais me le permettre, je ne serais pas inscrite sur Facebook. Néanmoins, je n’ai pas encore trouvé de meilleur moyen pour garder contact avec des amis résidant à l’autre bout du monde. Et je pense gérer assez bien mon côté nolife en totalisant seulement une quinzaine d’amis.

      Pour une fois, je suis d’accord avec les derniers propos de Benoît XVI, en particulier quant au sentiment de solitude qui est, reconnaissons-le, créé et voulu par Internet et ses institutions phares. L’urgence éducative a beau être là, nous ne pouvons que déplorer que peu est mis en place pour remédier à la détresse de la jeunesse actuelle qui s’embourbe dans une sorte d’exclusion sociale (l’IRL ne semble décidément plus être la base des échanges humains) dans laquelle prolifèrent de nombreuses dérives.

      De plus, ces nouveaux médias que nous apprécions tous tendent à favoriser l’aspect communautaire au détriment de l’ouverture à autrui et il me semble que c’est bien la lutte contre cette pratique qui nous rassemble au sein de Dialogue Abraham.

  2. 19 novembre 2010 11:13

    J’ai également un compte facebook, et chaque fois que je passe dessus je constate avec effarement combien il est aisé d’y passer du temps (trop !), et d’espionner la vie de chacun…

    Quant à ce que tu dis sur la démographie religieuse, Ahouva, j’ai eu l’occasion de l’aborder dans un cours de théologie des religions, et même lorsqu’on s’intéresse de près à la question il reste des aléas difficile à quantifier… Mais « à grosses mailles », oui, les statistiques sont là :)

    • Ahouva permalink
      21 novembre 2010 12:17

      Pour ce qui est d’espionner la vie de chacun, je me permettrai de souligner que c’est une « pratique » qui ne résulte pas nécessairement de notre bon vouloir. Certaines personnes, pour des raisons qui leur sont propres et que je respecte, semblent apprécier d’étaler plus ou moins publiquement les moindres détails de leur vie et nous sommes malgré nous contraints de nous transformer en « voyeurs » le temps de consulter les dernières activités de nos amis. Le tout étant, pour les personnes matures, de parvenir à avoir un usage sain de Facebook même si je reconnais volontiers que ce n’est pas toujours chose aisée.

      Pour la question de la démographie religieuse, c’est assez comique : je l’ai également abordée dans un cours (bien qu’il s’agissait d’un cours de socio-anthropologie) :) Bien sûr, les statistiques sont relativement approximatives car les communautés ne tiennent pas toutes un registre de ses membres comme l’Église catholique, par exemple. D’ailleurs, à l’occasion de l’Aïd al-Kabîr, une nouvelle étude est sortie sur la population musulmane en Belgique mais, pour ce que nous pouvons en apprendre par la presse, les méthodes employées pour mesurer l’importance démographique d’une communauté religieuse donnée est toujours basée sur un bon nombre de présupposés dont l’objectivité serait sans doute à critiquer.

  3. OMNISCIENTservant permalink
    27 décembre 2010 9:43

    bonjour à tous,
    bravo à tous (et toutes) pour avoir rebondi avec ce nouveau projet suite à la volatilisation soudaine (on sait pourquoi ?) du forum religion.

    Pour ce qui est de Facebook, on ne peut nier son utilité pour communiquer avec un peu tout le monde, mais c’est sûr que tout cet étalage de vie privée, d’opinions etc peut être très nuisible, du coup je fais partie de ceux qui ont un compte tout en étant « inactif ».

    Néanmoins, cet étalage permet de constater l’évolution de la société derrière un écran, de voir, de lire, ce que beaucoup n’oseraient pas étaler dans la « vraie » vie.
    Un peu dans ce contexte, je permets de vous poser une question, notamment Ren’ et Ahouva, constatez vous, honnêtement, la montée d’un certain radicalisme (pour rester modéré) vis à vis de l’islam et des musulmans parmi vos coreligionnaires ?

    Je pose cette question, parce que le climat devient très pesant, et facebook permet de constater ces nouvelles tendances…

    Et joyeuses fêtes de fin d’année à tous.

    • 27 décembre 2010 11:47

      Demat, bonjour ! C’est un plaisir de te lire ici, je parlais justement de toi au reste de l’équipe dans un mail que je viens d’écrire. Méditons tous sur ce signe… ^^

      …Pour la question de la montée du radicalisme, ma réponse ne portera pas sur la société française en général mais sur les seuls catholiques. Et de te répondre qu’il y a parmi eux un clivage entre les partisans du dialogue dont l’Eglise dit qu’il est une nécessité (partisans parfois trop angéliques et relativistes), et les partisans de la diabolisation de l’Islam qui se cachent derrière la mise en avant de la défense des chrétiens persécutés. Un exemple : le SRI est actuellement victime d’une campagne de diffamation qui a amené le Vatican à intervenir pour renouveler son soutien à cette structure issue de la Conférence des Evêques de France.

    • Ahouva permalink
      28 décembre 2010 11:33

      OMNISCIENTservant, quelle agréable surprise ! Pour la volatilisation de Forum-Religion.org, nous savons pourquoi : envoie-nous un petit e-mail et nous te donnerons tous les détails de cette histoire.

      Pour ce qui est de ta question, ma réponse est à peu près la même que celle de Ren’. Nous avons d’un côté les personnes inscrites dans le dialogue interreligieux et d’un autre côté les personnes inscrites dans la peur de l’islam, ce qui relève bien plus des problèmes proche-orientaux que du strict message véhiculé par l’islam. Aux yeux de certains musulmans, le Juif est l’incarnation d’Israël et, aux yeux de certains Juifs, le musulman est l’incarnation du Hamas/Hezbollah/Iran. En guise d’illustration, un reportage de la télévision belge sur l’augmentation des émigrations des Juifs belges dans lequel le jeune homme interviewé rappelle les problèmes qu’il rencontre à communiquer avec les Arabes en Belgique alors qu’il ne semble pas en éprouver en Israël.

    • 28 décembre 2010 4:47

      L’avis de l’archevêque de Paris devrait t’intéresser, OMNISCIENTservant : http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/L-interview-de-Jean-Pierre-Elkabbach/Videos/Le-danger-d-islamisation-est-en-nous-349149/

      Un extrait : « Je ne me situe pas par rapport à Marine Le Pen. Ce que je dis aux catholiques, c’est que nos rapports avec les musulmans ne doivent pas se définir par les excès de groupes fanatiques (…) Le danger d’islamisation, il est en nous ! (…) Si on ne sait pas à quoi on croit, évidemment que ceux qui ont des convictions fortes deviennent un péril ! »

Trackbacks

  1. Après deux mois d’existence… « Dialogue-Abraham

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :